Comment et où trouver des entrepôts à vendre ?

L’entrepôt est essentiel pour toute entreprise qui doit gérer l’approvisionnement, l’expédition et le stockage de toutes sortes de marchandises. Il représente donc le point central de la logistique de chaque entreprise et est celui sur lequel se joue souvent le facteur de compétitivité des entreprises qui veulent survivre sur le marché.

C’est pourquoi un entrepôt local est un investissement important, car avec un investissement initial souvent important, nous devrons assurer un lieu qui permette une gestion efficace des commandes et des retours, tout en assurant une réduction des coûts de l’entreprise. La recherche d’un bien de ce type, aujourd’hui, a évolué sur le web, avec les enchères en ligne ; en fait, les acheteurs disposent d’un canal transparent et sécurisé où ils peuvent acheter un bien pour chaque besoin.

Avant d’acheter un entrepôt, vous devez tenir compte des points suivants.

Entrepôt : définition et classification

L’entrepôt fait partie de la catégorie cadastrale C/2 (entrepôts et locaux de stockage), correspondant à T/2 du nouveau cadre général : cette catégorie comprend les locaux où s’effectue la vente “en gros” de marchandises, produits, denrées alimentaires, etc. ainsi que les locaux qui servent à contenir, en stockage, des marchandises, produits, denrées alimentaires, etc. C’est ce que prévoit le circulaire n° 146 du 2 août 1939 qui contribue à nous donner une définition précise de l’entrepôt.

La catégorie C/2 concerne les entrepôts, les locaux de stockage, les greniers à foin, les pièces de dégagement telles que les caves, les greniers et les mansardes. Dans certains cas, ces bâtiments doivent être considérés comme appartenant au logement, dans d’autres cas, il s’agit de bâtiments à part entière. En outre, la catégorie C/2 comprend également les locaux où les marchandises sont vendues en vrac. Il faut veiller à ne pas confondre ces locaux avec des magasins : il existe un critère de distinction qui est la présence de vitrines, afin que les produits vendus puissent être exposés.

L’attribution de la catégorie C/2 doit être considérée comme indépendante de la superficie de l’unité immobilière : la superficie peut en effet atteindre, parfois, même une grande taille à condition que l’unité immobilière soit développée dans des communes susceptibles d’un autre usage ordinaire sans transformation radicale. C’est le cas des garages collectifs, des gymnases et salles de sport, des centres de loisirs religieux, des pharmacies, des installations sportives.

Conseils utiles pour l’achat d’un entrepôt

Un entrepôt à empiler en tant que tel peut donc être encore plus grand. Lorsque vous choisissez un entrepôt à acheter, vous ne devez pas nécessairement vous concentrer sur la taille de celui-ci, mais plutôt préférer une surface qui, par sa structure et sa composition interne, est en mesure d’assurer une gestion efficace de vos flux de marchandises.

Un entrepôt optimal doit permettre l’exécution des activités qui s’y déroulent, en prévoyant une subdivision.

L’entrepôt doit comporter une zone de déchargement facilité pour les marchandises des véhicules qui le précèdent.

Avant d’acheter, vous devrez donc vérifier s’il y a des cours ou des rampes de déchargement. La taille de ces espaces dépendra évidemment du type de marchandises et de la manière dont elles sont déchargées. Il est très important d’étudier la baie extérieure pour voir si elle pourra rendre le déchargement aussi facile que possible.

Un entrepôt devra alors prévoir une zone de stockage et une zone de prélèvement : dans la zone de stockage, les marchandises seront stockées, tandis que dans la zone de prélèvement, généralement non déplacée de la zone de stockage, des unités de chargement mixtes seront formées. De la zone de prélèvement, les marchandises sortent en palettes.

Une fois l’unité de chargement mixte formée, elle devra être consolidée, emballée et chargée sur les véhicules : il est donc important de prévoir une zone où les unités de chargement peuvent être réduites au maximum et où les espaces peuvent être optimisés pour rendre le chargement stable avec le tournage.

Enfin, un entrepôt efficace doit offrir une zone d’expédition dédiée au placement des marchandises prêtes à partir. Il s’agit d’une zone vide qui permet de préparer correctement les envois. Les fabricants et les propriétaires d’entrepôts ont tendance à préférer une zone qui n’est pas trop grande, parce qu’ils paient évidemment pour un espace qu’ils ne peuvent pas réellement utiliser. Toutefois, il s’agit d’un domaine important car il permet d’harmoniser la charge de travail du personnel et entraîne également une réduction des erreurs de livraison.

Combien coûte un entrepôt ?

Un entrepôt organisé, structuré et bien rangé est capable d’influencer positivement le processus logistique. Les délais de traitement et de préparation des commandes ont été réduits et les stocks et les retours peuvent être gérés de manière optimale.

Mais combien coûte réellement un entrepôt ?

S’il est vrai qu’il s’agit d’un investissement important, il sera également nécessaire d’évaluer soigneusement les coûts avant de procéder à l’achat.

Par conséquent, le coût d’un entrepôt ne se limite pas au prix d’achat du bien mais doit également inclure les coûts liés à sa gestion.

Si nous avons décidé d’acheter un entrepôt, nous voudrions probablement connaître le montant des taxes à payer sur la vente. Pour l’achat et la vente de biens immobiliers à usage non résidentiel, y compris les entrepôts, la base d’imposition aux fins de la taxe d’enregistrement ou de la TVA est le prix convenu et déclaré dans l’acte par les parties et non la valeur cadastrale. Plus précisément, si le vendeur est un particulier ou une entreprise de construction qui a achevé les travaux pendant plus de 4 ans, l’acheteur devra payer la somme d’argent.

Si, en revanche, le vendeur est l’entreprise qui a construit ou rénové le bien, et que la vente est réalisée dans les 4 ans suivant l’achèvement des travaux, elle sera soumise à la taxe sur la valeur ajoutée (TVA) au taux de 22 %. Dans ce cas, la taxe d’enregistrement sera payée d’un montant fixe de 200 euros, tandis que les taxes cadastrales et hypothécaires seront de 50 euros pour chacune d’elles.

Achat d’un entrepôt et conseils d’un notaire

Il est bon de rappeler que les transferts de biens immobiliers, quel que soit le type de propriété concerné, nécessitent un acte notarié. Lorsqu’un bien immobilier passe d’un ancien propriétaire à un nouveau, le notaire doit établir un acte spécifique qui établit le transfert effectif du bien vendu d’un sujet à un autre. Le notaire effectue les contrôles nécessaires relatifs aux inspections cadastrales, vérifie l’absence d’hypothèques ou de privilèges, prépare l’acte et le fait signer en sa présence. Il procède ensuite à l’enregistrement de l’acte afin que le transfert de propriété devienne définitif.

Pour obtenir un avis notarial, il faut d’abord connaître le montant des honoraires, mais aussi les documents à présenter et la bureaucratie à gérer. En outre, nous devrons savoir combien de temps dure la consultation notariale.

Acheter un entrepôt lors d’une vente aux enchères judiciaire en ligne

Les enchères judiciaires en ligne permettent d’acheter facilement des entrepôts ou des installations de stockage sans avoir à se rendre sur le lieu de la vente aux enchères, ce qui réduit encore les coûts d’achat. Si vous souhaitez participer à une vente aux enchères, vous pouvez vous inscrire et rechercher immédiatement le bien publié qui correspond le mieux à vos besoins. Une fois que vous avez identifié un entrepôt à vendre et versé la caution requise, vous pouvez enchérir directement en ligne et également mettre en place des enchères automatiques, en toute sécurité.

Grâce aux enchères en ligne, vous pouvez gagner un temps précieux et, qui plus est, vous n’avez même pas à payer les frais de notaire et de courtage normalement requis pour l’achat et la vente de biens immobiliers, car l’acte notarié n’est pas nécessaire pour l’achat aux enchères. C’est pourquoi l’achat d’un entrepôt aux enchères est très avantageux.